Les élections pour le conseil d’administration du CROUS de Caen… C’est (enfin) fini !

Après plusieurs semaines de campagne acharnée a sillonner UFR, lycées et écoles, les résultats sont au rendez-vous ! La commission électorale a validé les résultats mardi dernier, alors voyons ce qu’il en est…

Campus BN : 4 sièges (+2)
Unéf : 3 sièges (=)
FSE : 0 siège (-1)
CroustiCaen : 0 siège (-1)

Campus BN progresse donc de 2 sièges par rapport aux scores de feu la FEDEC, et est donc, à Caen, la seule organisation étudiante en progression. Campus BN est donc, avec 4 sièges sur 7, majoritaire dans le conseil d’administration du CROUS de Caen.

Comment expliquer ces résultats ? Eh bien grâce à des représentants honnêtes et motivés, une réputation qui commence à se faire… Mais surtout un programme cohérent, crédible et LOCAL. Parce que, quand les syndicats sortent les mêmes tracts dans toutes les villes de France sans distinctions, nous, les fédérations territoriales avons cet avantage de connaître nos étudiants et donc de savoir à qui nous nous adressons, et quelles sont les attentes… Il n’est pas vraiment surprenant qu’un étudiant caennais plébiscite un programme caennais plutôt qu’un programme dicté par Paris…

D’ailleurs, quid du programme ? Car être majoritaire c’est bien, mais encore faut il en faire quelque chose ! Revenons donc sur les points phares du programme :

Premier point : être présents dans la gestion des CROUS ! Ça peut paraître anodin, mais non, ça implique pas mal de choses. Par exemple, c’est s’assurer que le CROUS sont bien présent sur tous les sites aux inscriptions, l’aider dans ses campagnes de communications pour informer les étudiants de ses missions. Mais aussi au niveau des RU, ça veut dire maintenir et développer l’ouverture de points de restaurations sous diverses formes, apporter notre expertise sur la vision étudiante du RU, s’assurer que les repas sont équilibrés et de qualité… Enfin siéger en commission Culture-ActionS pour soutenir les projets culturels étudiants… Bref, s’investir dans les missions du CROUS.

Deuxième point : l’Agora-é ! Le principe : une épicerie solidaire étudiante. Cette épicerie sera tenue par des étudiants bénévoles de la fédé (vous pouvez donc, en tant que membres de l’ACEPC y prendre part). Nous avons possibilité de travailler avec des partenaires tels que Les Restos du Cœur ou la Fondation Carrefour pour obtenir des denrées alimentaires et des fournitures gratuitement, et les revendre à très bas prix.
Puisque cette épicerie se veut solidaire, les étudiants les plus démunis pourront y avoir un accès privilégié, déterminé à l’aide d’une assistante sociale.
L’Agora-é tend à être un lieu de vie et d’échange, afin de développer le contact et la solidarité entre étudiants.
Attention : l’Agora-é est un projet de très grande envergure, qui sera construit sur les 2 ans de mandat. Elle ne sortira donc pas magiquement du sol lundi prochain…

Troisième point : L’AGI – Aide Globale d’Indépendance.

Note préliminaire : l’AGI fait partie du programme national de la FAGE (Fédération des Associations Générales Étudiantes, dont font partie l’ANEPF et Campus BN). Ce programme sera défendu en CNOUS (Conseil National des Œuvres Universitaires et Scolaires) et soutenue par les différentes fédération territoriales. Pour faire simple, l’idée est de fusionner les systèmes de bourses sur critères sociaux et celui des APL pour simplifier les démarches. Mais également, pour permettre de revoir le systèmes des bourses, et changer le calcul par échelons en un calcul linéaires (car aujourd’hui, à 1€ près sur les revenus de vos parents, vous pouvez passer à côté de 1600€ de bourses, d’un échelon à l’autre). Les aides aux logements resteraient toutefois indépendantes des critères sociaux mais seraient mieux adaptées aux bassins de vie. Et le CROUS se le guichet unique pour s’occuper de tout ça.
La FAGE se bat également pour un versement à date fixe des aides, et pour l’amélioration de la communication sur les aides d’urgences.

Bien sûr tout ceci s’agrémente d’un travail quotidien, au fil des conseils d’administration du CROUS, pour faire progresser le système dans la bonne voie.

Mais au fait, ces 4 sièges, qui va s’assoir dessus ? Des étudiants comme vous !

Marwan Sifer (Médecine), suppléante Eléonore Mansour (Médecine)
Sarah Aissaoui (Lettres), suppléant Antoine Géry (Pharma !)
Alex Ollivier (Inf), suppléant Alexandre Rouley (Psycho)
Benoît Léger (Sciences), suppléante Barbara Gérard (Sciences éco)


Ils ont deux ans pour porter les projets de la fédé Campus BN… et sont très motivés !

Alors merci à vous, étudiants en pharmacie, étudiants de l’UCBN, de nous faire confiance. Nous ferons tout pour ne pas vous décevoir !
Pour suivre l’actu de la fédé, nous vous invitons à liker la page de la Fédération Campus Basse-Normandie sur facebook !

Auteur

Géo, Secrétaire & délégué ANEPF pour l'ACEPC Corpo Pharma Caen Elu au CA de l'UCBN, pour la Fédération Campus BN.

  • http://twitter.com/so_vasse Solenne VASSE

    Je crois que c’est la FSE et pas le Mét qui perd un siège ;-)

  • Géo

    Exact, au temps pour moi, je ne sais pas pourquoi j’ai fait une fixation sur le MéT ^^’