Après le succès obtenu par la ligne de sweat-shirts lancée l’année dernière par le désormais célèbre créateur « corpo-rêves » , celui-ci a décidé de remettre ça cette année ! ! !

Nous lançons donc un grand concours de logos. Le vainqueur verra son oeuvre imprimée sur les centaines de vêtements de la collection pharma caen 2011/12. Il se verra également récompensé d’un sweat-shirt ou polo pour lui/elle ou quelqu’un d’autre.

Le concours débute dès maintenant et se terminera le 14 décembre. L’annonce du nom du gagnant sera faite lors de la soirée de noël (et sera bien entendu diffusé plus largement)

Le logo devra comporter au minimum « pharma caen » ou « pharmacie caen ».  Soyez créatif et que le meilleur gagne …

Cette année c’est grâce à une coopération inter-association entre la Corpo, Pelicaen Santé Humanitaire et l’AMEPC et participation énorme de nombreux étudiants que nous vous proposons un téléthon de folie. L’évènement s’étendra sur une semaine toute entière, et ce du lundi 28 novembre au vendredi 2 décembre avec pas moins de 4 soirées de prévues, et de nombreuses activités annexes. Et tout ceci pour la bonne cause, alors que demander de plus ?

La totalité des dons récoltés sera bien sûr reversée au téléthon et ils seront ajoutés à ceux des autres facultés de pharmacie via l’ANEPF.

Lire la suite →

Allez continuons sur notre lancé, avec un second article traitant de notre chère amie la PACES. Cette fois ci, changement de bord, nous abordons le point de vue de l’ANEPF, et ceci part le biais  d’un communiqué de presse diffusé courant du mois d’octobre.

Dans un même temps et afin de discuter des deux derniers articles et de la PACES en général, nous avons créé un débat sur le forum de ce site: « PACES, que faut il changer ? ». N’hésitez pas à laisser vos avis, à poser vos questions et à débattre du sujet.

Lire la suite →

La PACES est toujours au coeur de l’actualité, et ce n’est pas un mal. Bien sûr nous aurions préféré qu’elle n’ait pas à faire parler d’elle, mais les résultats obtenus tant au niveau pédagogique, qu’au niveau des conditions de travail et plus simplement comparés aux objectifs présentés pour appuyer la réforme, laissent clairement à désirer. Pire, il y aurait même une dégradation générale de cette première année du point de vue la formation et ceci au profit de la sélection. La filière qui en pâti le plus est bien entendu la nôtre, qui en plus des aspects négatif cités plus haut, s’est vue amputée d’une partie de son programme et de ses étudiants.

Le président de la conférence des doyens de pharmacie, Mr Porquet, s’est vue interviewé à ce sujet au cours du mois dernier. Voici l’article publié par l’AEF et qui présente son point de vue quant à la actuelle. Je me suis permis d’agrémenter le tout de quelque petits commentaires. Bonne lecture.

 

« L’extrême lourdeur du programme » de la Paces a pu conduire des étudiants à délaisser la pharmacie (D. Porquet, Conférence des doyens)

Lire la suite →