Vous avez surement déjà vu ce journal dans les présentoires de la cafèt et du hall de la fac. L’avez vous déjà lu ? Savez vous qui le publie ? De quoi parle t-il ? Ce petit article est la pour vous en apprendre un peu plus.

L’Antidote c’est votre journal, publié par l’ANEPF (Association Nationale des Etudiants en Parmacie de France), il paraît quatre fois par an et est distribué dans toutes les facultés de pharmacie.
Vous y trouverez de nombreux articles traitant de l’actualité pharmaceutique, de nos études, de la santé publique ou encore de l’international… Chaque fac peut également proposer des articles concernant les événements de ses associations. Le défi sportif Caennais s’est par exemple fait une petite place dans le prochain numéro.
L’Antidote vous sera à présent distribué avec vos polycopiés. Lisez le, ça ne prend qu’un quart d’heure et vous y apprendrez surement beaucoup.

 

Depuis cette année, comme vous le savez tous, a été mise en place la PAES (Première Année des Etudes de Santé) à Caen et dans l’ensemble des universités de France. A l’heure des premiers bilans, qui sont clairement catastrophiques pour les études de pharmacie mais également pour l’ensemble des incrits à cette première année, la question est de savoir comment va se positionner l’ANEPF et quelles vont être nos revendications.

La première réaction de nos represantants nationaux a été de rédiger une lettre ouverte à l’attention de Valérie Pécresse. Cette lettre nous la mettons à votre disposition, vous, étudiants de la faculté de pharmacie de Caen et pharmacien de Normandie, pour que vous puissiez vous informer sur la situation actuelle et que VOUS puissiez réagir. Car c’est bien l’avenir de nos études qui est actuellement en jeu et donc à fortiori l’avenir de la profession. Nous esperons rapidement de la part du ministère un réponse et des engagements allant dans le sens d’une amélioration des conditions de travail et de la pédagogie en PAES.
Cette lettre a déjà été relayée dans le quotidien du pharmacien, ainsi que dans une dépèche AEF, ce qui semble de mon point de vue plutôt encourageant. Les articles en question sont à votre disposition sur cette page.

Voici à titre informatif les résultats des inscriptions aux différents concours à Caen :

Nombre d’inscrits par concours :

Répartition des inscrits à un concours :

En conclusion nous sommes face à un nombre d’inscrits au concours de pharmacie décevant et en baisse en comparaison aux années précédentes. Il y a donc du travail pour rendre nos études plus attrayantes.
Nous vous encourageons à commenter cet article car il est important pour nous de connaître vos points de vues afin de mieux vous représenter.


La lettre ouverte de l’ANEPF :

Articles :

L’ANEPF dénonce les ratés de la première année d’études

Elle avait été très critiquée par l’ANEPF (Association nationale des étudiants en pharmacie) au cours de son élaboration par le ministère de l’Enseignement supérieur. La première année commune aux études de santé, entrée en vigueur à l’automne dernier, est à nouveau contestée par les étudiants en pharmacie. Dans une lettre adressée lundi dernier à la ministre Valérie Pécresse, l’ANEPF déplore que cette première année soit devenue « une année de sélection, et non plus de formation, au détriment de la qualité de l’enseignement. » Les moyens pédagogiques et les passerelles de réorientation ne donnent pas satisfaction et plombent la réforme, affirment les étudiants. Selon eux, le programme est devenu trop dense. De plus, si le nombre d’étudiants en enseignement dirigé est passé de 45 à plus de 175, l’effectif des candidats aux études de pharmacie est quant à lui « en nette diminution ». L’association estime toujours que la mutualisation des études ne peut avoir lieu qu’au cours des années supérieures, et non en tout début de cursus. « C’était utopique et non constructif », analyse l’ANEPF, qui demande des ajustements pour rectifier les ratés de la réforme.

QUOTIPHARM, LE 22/03/2011

et une dépeche AEF :

L1 santé : l’association des étudiants en pharmacie dénonce une détérioration de la qualité de l’enseignement

La Paces ou L1 santé « est purement et simplement devenue une année de sélection et non plus de formation, au détriment de la qualité de l’enseignement », affirme l’ Anepf dans une lettre ouverte à Valérie Pécresse rendue publique le 21 mars 2011. L’Anepf a souhaité faire un bilan de « l’ensemble des problèmes pédagogiques survenus depuis la création de la Paces ». Pour l’organisation étudiante membre de la Fage, les étudiants « pâtissent de l’immaturité du projet de réforme et de l’accompagnement laxiste de la mise en place de cette première année. Les programmes sont souvent bien trop denses, c’est ce qui est ressenti dans la majorité des universités, où la mutualisation des enseignements s’est malheureusement traduit par un cumul des heures de cours des premières années de médecine et de pharmacie ».

« Les problèmes logistiques n’ont été que partiellement résolus, nous sommes indéniablement face à une énorme perte de moyens pédagogiques. Le nombre moyen d’étudiants par enseignement dirigé est passé de 45 à plus de 175. Cette forme d’enseignement est pourtant essentielle à la compréhension de nombreuses disciplines scientifiques, puisqu’elle est sensée permettre l’application et l’intégration des cours magistraux par des échanges facilités avec les enseignants », regrette l’Anepf.

S’agissant des objectifs de la réforme, l’Anepf juge que « le gâchis humain, un des principaux arguments en faveur de la réforme, n’a absolument pas été réduit, bien au contraire ». En effet, « il n’y aura pratiquement plus de reçus-collés (étudiants ayant la moyenne mais n’étant pas classés en rang utile), et à ce jour les réorientations ne sont pas organisées ».

MANQUE D’ATTRACTIVITÉ DES ÉTUDES DE PHARMACIE

L’organisation étudiante déplore également que la réforme « n’a fait que renforcer le manque d’attractivité des études de pharmacie » auprès des étudiants inscrits en Paces. « Cette situation a été décrite et dénoncée par l’Anepf, et ce depuis l’élaboration du projet de loi de la réforme (…). Aujourd’hui nous ne pouvons que déplorer la réalisation de ces craintes ». L’Anepf a « vivement soutenu l’idée forte de la création d’une culture commune entre les futurs acteurs de santé ». Cependant, « nous continuons à penser que cette mutualisation de connaissances ne peut avoir lieu qu’au cours des années supérieures, et qu’elle s’avérerait utopique et non constructive dans le contexte d’une année de concours ».

L’Anepf attend que « des mesures significatives soient rapidement prises de la part du MESR , de la CPU et de la Conférence des doyens ». « Nous souhaitons que les engagements pris, avant l’instauration de cette Paces, en matière de pédagogie et de réorientation soient très rapidement mis en place pour éviter le gâchis humain désormais avéré. Sans ces mesures, les étudiants en pharmacie s’interrogent sur l’intérêt de faire partie de cette première année commune de santé ».

 

A l’issu de l’AGE du 15 mars 2011, la composition du nouveau bureau est :

  • Président : Thomas Hautemanière
  • Premier VP Communication : Thibault Guirado
  • Trésorier : Quentin Piard
  • Secrétaire : Guillaume Gautreau
  • VP Evénementiel  : Ryad Boumedine
  • VP Polyp : Victor Vaisse et Henri Collin
  • VP Cafet’ : Marine Lévêque
  • Trésorier Cafét : Alicia Rouelle

Les chargés de mission sont :

  • CM Santé Pub : Elise Chauvel
  • CM WEB : Thomas Met
  • CM Webmaster : Benjamin Péron

Bonjour tout le monde !!!

Nous sommes 2 semaines du jour J, le défi sportif avance donc a grand pas !!!

1ère bonne nouvelle l’ensemble des places pour les facs extés sont vendus, on a même été obligé de refuser du monde par manque de place a l’hôtel. Les facs présentent seront donc Paris XI, Paris Descartes, Amiens, Rouen, Lille, Tours et Poitiers.

Préparez vous pour que votre fac mette le plus d’ambiance possible le 19 Mars. A cette occasion la fac ayant la meilleure ambiance sera élue, tous les critères seront pris en compte : mascotte, pompom girls, fair-play au sport et bien sur LA BONNE HUMEUR globale de votre Ville pendant la journée.

Autre bonne nouvelle notre groupe de musique Pharma Caen : les PHARMA FUNKY SQUAD auront le plaisir de nous jouer leurs meilleurs morceaux en début de soirée !!!

La soirée sera placée sous le thème du FLUO !!! A vous de ramener tous ce qui de plus flashy et de plus fluorescent !!!

Sans plus attendre… Voici le programme de ce week end @ Caen

– Tournoi de football ( équipe de 7 )

– Tournoi de badminton ( équipe de 2 )

– Tournoi de handball ( équipe de 7 )

– Tournoi de basket-ball ( équipe de 5 )

– Tournoi de volley-ball ( équipe de 6 )

– Tournoi de pétanque ( équipe de 3 )

———————————————————————–

★★★★ DEROULEMENT DU WEEK-END ★★★★

Samedi 19 mars

9h00 : – Arrivée des participants devant les gymnases du campus 2

– Petit déjeuner d’accueil

– Distribution des «welcome packs»

10h00 : Début des activités (Football le matin en même temps que badminton)

13h00 : Déjeuner

14h00 : Reprise des activités ( Handball, rugby,Volley, Basket pétanque et tir à la corde l’après midi )

18h30 : – Départ pour l’hôtel des participants de l’extérieur

– Répartition des chambres

20H00 : Départ en navette pour le lieu de la soirée

20h30 : Diner & Concert puis Soirée FLUO avec de nombreuses surprises et remise des prix (Prix de la meilleur fac, Fac 2e et fac ayant mis le plus d’ambiance)

********************

Dimanche 20 mars

10h00 : Départ de l’hôtel

Toute l’équipe du DEFI SPORTIF espère vous voir dans une forme olympique le 19 Mars !!

Il s’agit d’un questionnaire pour EPSA sur le thème du Congrès Annuel, la pharmacovigilance.
Les questions portent principalement sur la façon dont cette matière est enseignée dans vos facultés, et sur comment vous la percevez.
Ce questionnaire se compose d’une vingtaine de questions et vous prendra une petite dizaine de minutes. C’est pas dur à faire et c’est surtout comme ça que l’on peut faire avancer les choses alors à vos claviers ;-)

Hop, le questionnaire est par là !